Mars 2018

Maxime , bientôt 15 ans , est né avec une trisomie 21 .


Notre petit chevalier a été piqué par une tique à l’âge de 17 mois .
Celle-ci lui a été retirée par un médecin aux urgences avec une pince à épiler , sans prescription de traitement .
Notre généraliste consulté à la suite , lui a prescrit un antibiotique . Après 3 jours : grosses réactions cutanées , considérées à tort comme une allergie , le traitement a été arrêté sur les conseils du médecin .


1 mois après la piqûre , Maxime souffre d’un épanchement de synovie à une hanche .
2 mois après , un autre au genou
3 mois après : Maxime se transforme en tornade : il grimpe partout , ne sait plus marcher mais ne fait que courir , dort de moins en moins . Il est diagnostiqué avec TDAH mixte sévère.

Alors qu’il avait commencer à développer un langage parlé , il ne réussit plus a prononcer les mots , il crie de plus en plus , des troubles de la déglutition apparaissent avec de nombreuses fausses routes , un RGO majeur , des infections ORL à répétition …

Les médecins consultés ont vite fait de tout mettre ces symptômes sur le compte de sa particularité génétique.


A 7 ans Super-Max a la grippe .
Et le début d’une flambée de symptômes s’en suit , avec 5 années d’errance médicale et des diagnostics à la pelle ( hépatite auto-immune , polyarthrite juvénile psoriasique idiopathique , vascularite systémique , maladie de Crohn , lupus , fibromyalgie …) et pour moi sa maman : suspicion d’un syndrome de Munschausen .


Pendant 5 années , Maxime survit …Son état l’empêche de vivre sa vie d’enfant , il souffre de manière atroce du ventre , tête , peau , articulations , se déplace souvent en fauteuil roulant , il ne grandit plus du tout , n’a plus de vie sociale …
Il a 12 ans quand le diagnostic de la maladie de Lyme est posé . La forme est bien entendue chronique pour lui , avec une neuroborréliose sévère ainsi que de nombreuses co-infections sont trouvées .


Un essai de traitement par antibiotiques à la suite du diagnostic a très vite déclenché de graves problèmes : pulmonaires et hépatiques .
Maxime n’allait pas pouvoir bénéficier de ce type de thérapie allopathique . Il fallait lui trouver un traitement alternatif pour lui permettre d’espérer aller mieux .


Il prend des plantes depuis .
De belles grosses améliorations nous ont permis de reprendre espoir : plus de douleurs articulaires , donc plus de fauteuil roulant , plus de douleurs au ventre , le foie va bien maintenant , quasi plus de TDAH …
Mais , une grippe cet hiver est à nouveau venue l’affaiblir
Alors , à nouveau , doucement il faut recommencer à renforcer son systême immunitaire …


Mon petit Chevalier fait preuve d’un incommensurable courage mais l’ennemie est redoutable !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.